Carrés démaquillants lavables

Des cotons démaquillants, j'en utilise quotidiennement. Si on les 
compte en terme de déchets, ça fait 2920 depuis mes 17 ans (si ça 
peut vous servir pour connaître mon âge...). Il faut savoir que pour 
cultiver le coton, on a besoin d'une quantité d'eau très importante et d'engrais pour accélérer le processus de production. L'engrais nuit à la qualité des sols, la pollution pour leur production est importante et vous trouverez encore bien d'autres points négatifs. J'ai récupéré et utilisé du coton pour en faire des "carrés" démaquillants 
lavables. Aussi, on m'a conseillé de découper dans du textile polaire. Chose faite! Résultat: c'est simple et encore plus 
efficace que du coton! Premier pas dans 
l'écologie... ça a du bon et ça donne envie de continuer.

Chez la vieille, estaminet du Vieux-Lille

Ce weekend, j'ai mangé Chez la vieille.
 Situé rue de Gand dans le Vieux-Lille, cet estaminet fait partie d'un ensemble de restaurants fait "à l'ancienne" qui proposent des plats 
du Nord (dits "estaminets"). Je connais déjà bien Au vieux de la 
vieille, situé Place aux oignons, mais en termes de réservations il 
faut s'y prendre bien à l'avance. Du houblon au plafond, de la vieille vaisselle accrochée au mur, du parquet qui craque, des bougies sur les tables, une lumière tamisée... bref, une ambiance unique!
 Les serveurs sont très sympas, les plats sont servis pour la modique somme d'une dizaine d'euros et assez rapidement. La consistance du 
plat vous donnera l'impression d'avoir mangé pour une journée entière. S'il vous reste tout de même de place, vous pouvez choisir le café 
gourmand proposant de la crème brulée, des petits oursons à la 
guimauve, de la glace, de la chantilly, des bonbons... 
Consultez la carte.

Une journée à Bruxelles

Bruxelles est une ville dont on entend rarement parler. Et pourtant... Parmi les nombreux exemples, je vous citerai en premier la 
Grand Place où ses infrastructures ont été conçues sous le très 
chouette style flamand. C'est là où se situe la Maison du Roi. 
Pas de panique, si vous ne la repérez pas tout de suite sur la carte, vous tomberez  dessus par hasard en arrivant dans le centre-ville. 
De la Place Pollaert, vous pourrez contempler de haut la ville 
entière, endroit idéal pour se reposer après une longue marche... 
Vous pourrez remplir vos poches (ou votre estomac) de chocolats en 
vous arrêtant dans les Galeries St Hubert. La Place Royale est à voir 
également. En termes de restauration (et de bars, parce qu'il faut 
bien s'hydrater...), je vous conseille le Yaki proposant des plats 
thaï. Très bonne qualité/prix. Par contre, l'attente est un peu 
longue donc si vous voulez en profiter un max pour les balades je vousinvite à aller... ailleurs. Pour ce qui de boire (de l'eau, bien 
évidemment...), allez chez Le Forestier. Ils vous proposeront des 
bières (de l'eau?) variées et des bols de frites (des fruits?). 
Le personnel est très sympa! Manneken Pis, l'habitant le plus ancien 
de la ville, portait ce jour un costume de Gardevil (+ d'infos ici). 
Allez photographier son pendant féminin Jeanneke Pi, située à 
l'impasse de la Fidélité où se trouve aussi le Délirium Café, bar 
mythique de Bruxelles. Si l'envie de faire du shopping vous vient à 
l'idée, vous pouvez vous rendre dans la rue Neuve. Vous retrouverez 
certaines marques connues et accessibles, dont le très beau magasin 
La Fiancée du Mekong (mode et déco). Une journée suffit pour voir 
"de loin" les infrastructures intéressantes. Si vous souhaitez visiter des musées et/ou faire la fête, il vaut mieux y aller plusieurs jours. En ce qui concerne le stationnement, je vous conseille fortement de vous garer à l'extérieur de la ville car il faut compter 30mn/45mn 
pour aller de la banlieue au centre. Trouver une place est une autre 
paire de manche... Sinon, il y a le train !

1

Les chaussures Ellips

Me voici maintenant avec une belle paire de ballerines Ellips ! 
C'était dimanche après midi; dernier jour pour participer à un 
concours organisé sur la page de la marque Ellips (ici). 
Conditions du concours: créer un roman photo. Les photos étaient déjà choisies, il fallait rajouter des bulles et bien évidemment les 
remplir (bah oui, sinon ça n'a pas de sens). Qui est l'égérie d'Ellips? Marion Seclin (sa page Facebook) ! Et c'est elle en personne qui a 
choisi la gagnante... Si vous ne connaissez pas Marion Seclin, je vous invite à découvrir cette vidéo. Vous aurez déjà une petite idée!

DSCF0805 10333386_782858725066520_8025690071850794901_o1531537_782858691733190_4422607600435946686_n 1613903_782858708399855_4372078332045307700_n   10366236_782858705066522_1966303972325671273_n10308333_782858641733195_3691771927372576559_n

De retour de chez Zodio

Coucou ! Aujourd'hui je suis allée chez Zodio et j'en ai eu pour un 
sacré pactole. Quand on aime décorer, il n'y a pas de prix (un peu
quand même). J'avais flashé sur ces petites maisons en bois que 
j'avais repéré dans un magasin de vaisselle. 
J'ai retrouvé le même genre chez Zodio, youpi ! 
Voilà ce que j'ai fait de mes "petits" achats:

DSCF1026 DSCF1029 DSCF1030 DSCF1036

Mon weekend à Londres

2
Jeudi soir: arrivés à la gare St Pancras, direction l'hébergement à 
Iverness Terrace. Beau logement, réservé sur HouseTrip, parfait pour 
un court séjour. En sortant de la station, une multitude de restaurants et de fast food au prix accessibles surplombaient les trottoirs. On pose nos sacs, en route pour Burger King ! Le livre Un Grand Week-end à Londres, conseille de voir Piccadilly Circus (1) de nuit alors en 
route! En haut des marches de la station de métro (dit comme ça c'est pas très classe), les lumières des enseignes lumineuses attirent déjà l'attention des nombreux touristes, tablettes, téléphones et appareils photo à la main se bousculant en vue d'obtenir la meilleure photo du siècle... On s'arrête plus loin au M&M's World, établissement immense proposant toutes sortes de produits à l'effigie de la marque et bien 
sûr des distributeurs de confiseries (faut pas oublier qu'à la base ce ne sont que des chocolats...). Passage à Chinatown et fin de soirée 
au calme dans le bar The Queen's Head (Soho). Je demande du local, on me propose la Frontier; une blonde plutôt bonne! (je parle de la bière, bien évidemment). Sur le retour, on en profite pour faire quelques 
courses au Sainsbury's Local, supermarché ouvert jusque 23h. 
Ouf ! On aura de quoi manger au petit matin...
Vendredi: petite pluie incessante. Au programme: visite de la ville. 
Direction Big Ben, Westminster Abbey et le quartier de Covent Garden 
en passant par London Eye (la grande roue accessible quotidiennement 
depuis plus de 10 ans...). Petite pause dans le restaurant 
The Westminster of Wales (Covent Garden) où nous avons mangé des 
Fish & Chips à tomber! En guise de digestion, petite balade au  
Covent Garden Market, lieu rêvé pour les créateurs et les artistes de rue. Les plus aisés pourront s'épanouir dans les boutiques de luxe et faire briller leurs souliers en cuir par un cireur sous le regard 
ébahi des passants. Comme Tower Bridge (3) est à voir et à revoir, 
la pluie s'étant calmée, c'était le moment idéal pour s'y rendre. 
Avant cela, pause café au Starbucks de la forteresse Tower of London. Visite de Shad Thames, belle petite rue située le long des quais de laTamise (2). Sur la route vers London Bridge, instant shopping au 
centre commercial Hay's Galleria où j'ai découvert la marque Next, unemarque de vêtements très sympas. Et parce que le shopping me manquait un peu (beaucoup), il fallait qu'on se rende sur Regent's Street et 
Oxford Street. Regent's Street est un peu ce qu'est le Vieux-Lille 
pour les nordistes, quartier représentatif de magasins de luxe et 
donc, bien évidemment, pas dans mes cordes en termes de prix... Je 
m'arrête, quand même, chez Liberty. Cette énorme et magnifique 
enseigne, sur quatre étages, vend aussi bien des tissus et de la 
papeterie que de la décoration et des collections uniques de 
chaussures (Vans quand tu me tiens...). Le porte feuille ne souhaitantpas s'ouvrir (ne me demandez pas pourquoi), en route pour Oxford 
Street; un peu notre rue de Béthune à nous. D'abord, petit passage 
chez TopShop, vêtements sympas mais un peu chers. Arrêt à Selfridges, centre commercial où vous pouvez trouver de nombreux articles 
(vêtements, décoration, produits high-tech,...). Au premier abord, on peut comparer ce centre aux Galeries Lafayette mais avec des articles et des prix beaucoup plus variés. Je voulais retourner chez Primark 
car il me semblait déjà y être allée et avoir apprécié leurs 
collections. Arrivée dans ce magasin immense, que vois-je? Vêtements 
en vrac, un monde qui se bouscule en vue d'acquérir les meilleurs prixpour une qualité moindre... Un mélange entre Tati, Liddl et Babou. 
Beurk... vite, on s'casse ! Il est tard, on en a plein les pattes... 
en route pour le studio en passant par le prolongement d'Hyde Park. 
Déjà, la taille du "vert" sur la carte m'effrayait. Tan pis, on est làque deux jours alors profitons en au maximum... Résultat: des bus à 
tout va, une grande étendue d'herbe sans rien d'exceptionnel, du bruitincessant... On abandonne, on se dit qu'on aura d'autres occasions 
pour découvrir ce parc.
Samedi: le beau temps est là. On descend à l'arrêt Baker Street où le musée de Sherlock Holmes attire dès le matin un large public. Comme 
Camden Town était au programme, on passe par Regent's Park. Grande 
surprise! Ecureuils (4), canaux, petits bateaux, fleurs magnifiques, 
statues, allées calmes, joueurs de frisbee et au loin de grands 
buildings surplombant ces étendues splendides. Sur la route, on 
s'arrête au Café Nero et mangeons nos sandwichs en terrasse en 
réfléchissant à notre future escapade. J'ai toujours voulu voir 
Camden (5), alors en route ! Premier arrêt à la friperie Traid où je 
ressors avec des hauts Massimo Dutti, French Connection, Next et 
TopShop et tout ça pour, en moyenne, 10€ l'unité; pas mal non? 
Arrivée sur Camden Market, je me balade dans les stands où je tente, 
comme je peux, de différencier les vendeurs des touristes. Je 
demande un prix, je comprends qu'il s'agit de contrefaçons... Nul ! 
De retour sur la rue principale, je tombe sur le magasin 
Urban Outfitters (marque sur laquelle je bave depuis des années devant mon écran d'ordinateur). Je me balade à l'intérieur d'un entrepôt 
aménagé proposant des vêtements de marques originaux et de la 
décoration loufoque; que du bonheur! On continue en essayant d'éviter les nombreux touristes s'arrêtant sans cesse pour photographier les 
devantures artistiques (Converses et Rangers à taille de géant...). 
On ne reste pas longtemps. Parce que Camden, un samedi, ce n'est 
vraiment pas intéressant ! Mais il faut absolument voir ce quartier ! Il reste quelques heures avant de prendre le train. Comme il faut 
arriver 30mn avant le départ pour la vérification des sacs et billets de transport, on se met en route assez tôt en direction de la gare. 
On s'occupe en faisant les quelques magasins de la gallerie de la 
gare. J'ai connu la marque de fringues trop mignonnes Fat Face. 
On se repose enfin pour boire une bière (la Camden Hells) et un 
dernier café chez Nero (encore!) avant de retrouver le plat pays.