Carrés démaquillants lavables

Des cotons démaquillants, j'en utilise quotidiennement. Si on les 
compte en terme de déchets, ça fait 2920 depuis mes 17 ans (si ça 
peut vous servir pour connaître mon âge...). Il faut savoir que pour 
cultiver le coton, on a besoin d'une quantité d'eau très importante et d'engrais pour accélérer le processus de production. L'engrais nuit à la qualité des sols, la pollution pour leur production est importante et vous trouverez encore bien d'autres points négatifs. J'ai récupéré et utilisé du coton pour en faire des "carrés" démaquillants 
lavables. Aussi, on m'a conseillé de découper dans du textile polaire. Chose faite! Résultat: c'est simple et encore plus 
efficace que du coton! Premier pas dans 
l'écologie... ça a du bon et ça donne envie de continuer.
Publicités